Vendredi 15 février, le tribunal correctionnel de Marseille a condamné plusieurs personnes dans le cadre d’une affaire de trafic de glyphosate à l’échelle européenne.

Trois individus ont écopé de peines allant jusqu’à deux ans de prison avec sursis aux motifs de contrefaçon et mise sur le marché de produits phytosanitaires sans autorisation ainsi que tromperie.

Entre 2008 et 2009, pas moins de 99 000 litres de l’herbicide controversé ont été distribués sans autorisation par les condamnés.

Michaël Merath, un Allemand décrit comme un « pirate » étant « à la tête du trafic », a été condamné à deux ans de prison avec sursis et une amende d’un montant de 40 000 euros.

Mac Gmbh, sa société, a été condamnée à payer une amende de 130 000 euros.

Aristide Coco, qui dirige la société Chimik 2 Paris, a été condamné à quinze mois de prison avec sursis et une amende d’un montant de 3 000 euros.

Jacques Canonici, le dirigeant d’Euro Appro, a reconnu avoir « fait preuve de négligences », qui lui ont valu une peine d’un an de prison avec sursis ainsi qu’une amende de 3 000 euros.

Avant cette condamnation, Aristide Coco et Michaël Merath avaient déjà été condamnés pour une fraude concernant six autres pesticides.

Ce dernier avait condamné à peine de quatre ans de prison avec sursis assortie de 75 000 euros d’amende le 18 décembre 2018 par la cour d’appel d’Aix-en-Provence.

Dans cette affaire de trafic de glyphosate, le procureur de la République Franck Lagier avait dénoncé : « ils ont sans aucun scrupule privilégié le lucre au respect de la réglementation en inondant le marché français d’un produit dont il est possible que des générations aient à subir les conséquences ».

Dans leur verdict, les juges ont évoqué « l’ampleur d’une fraude à caractère international », pour laquelle « la recherche des profits était à la mesure des risques que fait peser sur l’environnement et la santé la commercialisation de produits non autorisés et à la formulation parfois hasardeuse ».

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.