Mercredi 19 décembre, le Tribunal de Grande Instance a condamné l’acteur Anthony Delon suite à la plainte déposée par Laetitia Halliday pour atteinte à la vie privée.

Anthony Delon a été condamné à payer 8000 euros de dommages à la désormais veuve du chanteur, décédé en décembre 2017.

Il devra aussi verser 2000 euros au titre de l‘article 700 du code de procédure civile, texte permettant au juge d’allouer une somme, versée par le condamné au plaignant.

Le fils d’Alain Delon avait affirmé sur les réseaux sociaux que Laetitia entretenait une relation avec Sébastien Farran, le manager de son mari Johnny Halliday, encore vivant à l’époque des faits présumés.

La plaignante avait alors porté plainte le 23 Avril 2018 à l’encontre d’Anthony Delon, et réclamait 20000 euros de dommages.

Le prévenu a d’ores et déjà annoncé faire appel de la condamnation.

Une autre décision de justice concernant Laetitia Hallyday a été révélée ce mercredi 19 décembre.

En effet, le palais de justice de Paris a gelé les bénéfices des ventes de l’album post mortem du Taulier à hauteur de 37,5 %.

Laura Smet et David Halliday, les enfants de Johnny Hallyday issus de ces précédentes unions, avaient quant à eux demandés 75% du gel des royalties mais le pourcentage retenu correspond en réalité à la part que ces derniers pourraient obtenir dans la mesure où le droit français en matière de succession prévaudrait sur le droit américain.

Les seuls bénéficiaires de l’héritage de Jean Philipe Smet, dit Johnny, sont à ce jour Laetitia Hallyday, son épouse, ainsi que Jade et Joy, les deux filles qu’ils ont adoptées.

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.