Selon une information en date de mercredi 14 novembre, l’humoriste Dieudonné est poursuivi pour abus de biens sociaux, blanchiment, organisation frauduleuse de son insolvabilité et fraude fiscale.

Le procès est prévu pour la semaine du 26 mars au 3 avril 2019, date fixée par la 11èmechambre correctionnelle du tribunal de Paris, spécialisée dans le traitement des dossiers financiers.

Le polémiste et humoriste Dieudonné M’Bala M’Bala est accusé d’avoir dissimulé des sommes importantes au fisc.

Selon une source judiciaire, il est tout de même question de plus d’un million d’euros. D’après la même source, l’accusé disposait « depuis des années des recettes de ses spectacles en espèce non comptabilisées », selon l’ordonnance de renvoi écrite par le juge Renaud Van Ruymbeke.

Dieudonné sera jugé aux côtés de Noémie Montagne, sa compagne, au motif de fraude fiscale sur sa société des Productions de la plume, qui elle-même est poursuivie pour fraude sur la TVA.

En 2013, alors que l’humoriste faisait part de sa ruine, des investigations ont mis au jour divers transfert de sommes en liquide « dans des proportions importantes », écrit le juge, selon cette source proche du dossier.

Début 2014, une perquisition permet de découvrir plus de 650 000 euros en argent liquide dans une propriété qui appartient à sa compagne, mais qui elle-même est sujette à polémique.

En effet, l’humoriste Dieudonné avait vendu ce bien immobilier pour régler des dettes, et l’acquéreur est sa société, gérée par Noémie Montagne.

Les déclarations fiscales pour les années comprises entre 2009 et 2014 ont éveillé les soupçons des autorités, suite au « prélèvement de la majeure partie des recettes en espèces des Productions de la plume ».

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.