Samedi 8 juin, le journaliste russe Ivan Golounov a été inculpé au motif de tentative de trafic d’une « quantité impotante de drogue », selon son avocat Pavel Tchikov.

Le prévenu a été placé en résidence surveillée.

Ce dernier précise que son client a été arrêté la veille à Moscou, en possession d’une « quantité importante » de méphédrone et de cocaïne.

Le journaliste d’investigation a été transféré dans un hôpital de la capitale russe après avoir accusé les policiers de l’avoir passé à tabac au cours de sa détention.

Les forces de l’ordre ont annoncé ce transfert car Ivan Golounov s’est « senti mal ».

Selon une source médicale qui n’est pas nommé par l’agence de presse Interfax, « il a un hématome dans la région occipitale du cuir chevelu, de multiples éraflures sur la poitrine, des coups aux côtes, de possibles traumatisme crânien et commotion cérébrale ».

Dmitri Djoulaï, qui défend Ivan Golounov, a déclaré : « de nombreux éléments laissent à penser que les drogues ont été placées à son insu ».

L’avocat a également dénoncé le refus des policiers à accéder à la défense de l’accusé et des violences au cours de la détention.

Dans un communiqué, les dirigeants de Meduza, média indépendant pour lequel l’accusé travaille, se disent « convaincus qu’Ivan Golounov est innocent. De plus, nous avons des raisons de croire que Golounov est poursuivi en raison de son activité journalistique », rajoutant qu’il avait « reçu des menaces ces derniers mois ».

La direction a fait part de la réputation « sans faille » de ce « journaliste méticuleux, honnête et impartial ».

Galina Timtchenko, directrice générale du média indépendant installé en Lettonie, a confirmé : « Ivan recevait des menaces. Il y a deux mois, elles devenaient presque quotidiennes ».

Ce journaliste d’investigation, qui réfute ces accusations, avait mené plusieurs enquêtes relatives à la corruption et des escroqueries dans les milieux mafieux russes.

Pour cette tentative de trafic de drogue, il risque une peine de quinze ans de prison.

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.