Samedi 17 août, une manifestation s’est tenue devant la préfecture de Bretagne à Rennes (Ille-et-Vilaine), pour soutenir Daniel Cueff, le maire de la commune de Langouët, située à une vingtaine de kilomètres.

L’édile est convoqué jeudi prochain par la justice suite à un arrêté qui interdit l’usage des pesticides à proximité des habitations de ce village de 602 habitants.

Cette convocation, devant le tribunal administratif de Rennes, fait suite à la demande de la préfète, qui exige que cet arrêté soit annulé.

Selon cet arrêté, pris le 18 mai dernier, l’usage des produits phytopharmaceutiques « à une distance inférieure à 150 mètres de toute parcelle cadastrale comprenant un bâtiment à usage d’habitation ou professionnel » est désormais interdit sur la commune bretonne.

Face à une « problématique de santé publique », « il est légitime qu’un maire agisse face à une carence de l’État », avait déclaré Daniel Cueff.

Ce samedi, une centaine de personnes a témoigné son soutien au maire, à la demande du collectif Nous voulons des coquelicots de Langouët.

Sur les pancartes et les banderoles, on pouvait lire des messages tels que : « Stop pesticides, nous voulons des coquelicots », « Pesticides, riverains, agriculteurs, tous victimes », ou encore « Madame la préfète, laissez nos maires nous protéger ».

Hélène Heuré, une employée communale, a expliqué : « j’ai deux filles et je n’ai pas envie qu’elles tombent malades, on a des taux élevés de glyphosate dans les urines alors qu’on mange bio et qu’on cultive notre jardin ».

Corinne Lepage, ancienne ministre de l’environnement, a également témoigné son soutien au maire : « le maire de #Langouet a entièrement raison. Dans quelques années, il sera reconnu comme un héros ».

Le député européen Yannick Jadot s’est aussi exprimé sur les réseaux sociaux : « nous sommes contaminés, les abeilles disparaissent, les algues vertes pullulent mais l’État et sa préfète préfèrent s’acharner sur un maire responsable et autoriser les pires élevages industriels. Lamentable ! ».

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.