Lundi 8 avril, le tribunal correctionnel de Grenoble (Isère) a condamné la société L’Étoile du Vercors, pour avoir déversé pendant des années ses déchets dans l’Isère, la rivière qui passe à proximité du site.

La fromagerie en question a écopé d’une amende de 100 000 euros, dont 50 000 avec sursis, mais aussi 5 000 euros d’amende pour « exploitation d’une installation classée sans respecter les mesures prescrites par arrêté pour la protection de l’environnement ».

En outre, L’Étoile du Vercors devra payer la somme de 55 000 euros aux associations s’étant constituées parties civiles.

Cependant, les deux personnes qui ont occupé le poste de directeur du site ont été relaxées par le tribunal.

Le 12 novembre dernier, le parquet a évoqué un « sentiment d’impunité » de la part de la société accusée.

La sentence maximale avait été requise par le parquet en novembre dernier, soit 500 000 euros d’amende, avec l’arrêt immédiat des opérations de rejet.

Depuis la création de L’Étoile du Vercors, il y a 75 ans, les eaux usées seraient directement rejetées dans l’Isère, sans le moindre traitement.

Ses rejets correspondent aujourd’hui à ceux d’une commune d’environ 10 000 habitants, l’activité de la fromagerie ayant beaucoup évolué au fil du temps.

D’après France Nature Environnement, ces rejets équivalent à plus de 200 tonnes de produits chimiques.

En 2017, plusieurs associations avaient déposé plainte à l’encontre de la direction de L’Étoile du Vercors et de la société.

Après le verdict, la juriste de la Fédération Rhône-Alpes de protection de la nature (Frapna), Elodia Bonel, c’est « une victoire en demi-teinte », avant de rajouter : « la condamnation pénale est faible. Elle incite les industriels à aller devant le juge plutôt qu’à régulariser leur situation. C’est une victoire économique pour L’Étoile du Vercors ».

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.