Vendredi 9 novembre, une plainte contre X a été déposée au motif de « mise en danger de la vie d’autrui » auprès du tribunal d’Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), a déclaré Julie Andreu, l’avocate des plaignants.

Cette plainte contre X émane de 134 personnes qui habitent les environs de Fos-sur-Mer, mais aussi de six associations et du syndicat CFDT des Métaux Fos.

Dans un communiqué, les plaignants déclarent : « après la publication de nombreuses études qui ont révélé une augmentation des maladies des habitants de la région, une angoisse légitime et compréhensible a poussé un nombre important de personnes à se joindre à cette plainte ».

Selon eux, l’État « n’a pas mis en œuvre les outils indispensables à une véritable évaluation des risques ». Avant de rajouter : « las de l’immobilisme des pouvoirs publics, les associations se sont regroupées pour que la justice se saisisse de ce problème de santé majeur ».

Dans cette zone industrielle qui figurent parmi les plus importantes d’Europe, cette plainte contre X est toutefois adressée particulièrement aux sociétés qui ne respectent pas les recommandations préfectorales en rapport avec l’émissions de polluants.

L’organisation interprofessionnelle Union pour les Entreprises (UPE) du département a réagi à cette plainte.

Dans un communiqué, l’UPE réclame le rejet de cette plainte par la justice : « les industriels ne sont pas des criminels ! », avant de rajouter : « les industriels de l’Étang de Berre investissent régulièrement depuis de longues années en faveur d’une réduction de la pollution de l’air ».

Cependant, l’Agence régionale de santé (ARS), un organisme d’État, avait admis pour la première fois officiellement au printemps 2018, que les personnes qui vivent dans le secteur de Fos-sur-Mer avaient une santé « fragilisée ».

D’autres études menées précédemment avaient mis en avant des données alarmantes : trois fois plus de cas de cancer ou encore le double de maladie chronique dans la zone, par rapport aux données nationales.

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.