Vendredi 19 avril, le tribunal correctionnel de Paris a débouté l’ex-député dans le cadre de l’affaire Baupin.

Suite à des accusations émises par treize femmes, qui ont témoigné dans la presse, Denis Baupin avait saisi la justice pour diffamation, réclamant 50 000 euros de dommages et intérêts aux accusés.

La 17èmechambre correctionnelle a toutefois reconnu que les quatre articles en question, publiés en mai 2016 par France Inter et Mediapart, « comportaient un caractère diffamatoire ».

Les explications des treize femmes dans les articles en question, qui relatent des comportements et des gestes déplacés, sont de nature à porter atteinte à l’honneur de l’accusateur, selon le tribunal.

Pourtant, l’ancien député a été débouté « de l’ensemble de ses demandes » dans cette affaire Baupin.

Non-seulement tous les prévenus ayant comparé début février ont été relaxés, mais en plus, l’écologiste parisien devra payer 7 500 euros au titre des dommages et intérêts à tous les prévenus ayant formulé cette requête.

Thomas Rondeau, le président de la 17èmechambre du tribunal correctionnel, a pris une vingtaine de minutes pour expliquer cette décision de relaxe, notant au passage l’absence tout au long de la procédure du plaignant, même pour l’énoncé du verdict.

Aussi, les témoignages des proches de l’ancien vice-président de l’Assemblée nationale n’étaient « pas de nature à remettre en cause la base factuelle alléguée ».

Enfin, « la constitution de partie civile (de Denis Baupin) apparait téméraire et abusive », notent les magistrats.

A l’annonce du verdict, plusieurs accusées ont fait part de leur « immense soulagement ».

L’ancienne écologiste Sandrine Rousseau a évoqué un « procès historique », avant de rajouter « la diffamation était une procédure baîllon ».

A l’issue du procès de l’affaire Baupin, qui s’est finalement retourné contre le plaignant, faire appel de la décision du tribunal pourrait s’avérer risquer pour l’ancien cadre écologiste.

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.