Mardi 18 septembre, le parquet de Paris a classé sans suite la plainte déposée par Anticor, l’association de lutte contre la corruption, à l’encontre de plusieurs candidats épinglés pour les comptes de campagne de l’élection présidentielle de 2017.

Le 13 juin dernier, Anticor avait déposé une plainte pour « abus de biens sociaux », « tentative de détournements de fonds publics » et « abus de confiance ».

Cette plainte concernait les candidats Marine Le Pen, Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron, mais aussi la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP).

La responsabilité de cette commission, chargée du contrôle des comptes de campagne, était mise en cause dans la plainte d’Anticor.

Au printemps 2018, les médias avaient révélé des anomalies sur les comptes de campagne des candidats en question.

D’importantes réformations avaient été entreprises par la CNCCFP, qui avaient évoqué à l’époque des corrections.

Cependant, « le fait qu’une dépense est réformée en totalité ou en partie ne signifie pas qu’il y a eu fraude », a expliqué François Molins, le procureur de la République de Paris, qui rajoutera qu’elle « ne doit pas s’apprécier à l’aune des réformations ou demandes d’explications de la CNCCFP, mais à l’existence d’une possible volonté de tromper la commission quant à la réalité des sommes reçues ou dépensées au titre de la campagne ».

Me Jérôme Karsenti, l’avocat de l’association Anticor, a déclaré « la décision du parquet est circonstanciée et a les atours d’une réponse juridique, mais elle s’apparente d’abord à une réponse politique ».

Il a également regretté « le procureur de la République n’a fait en réalité aucune enquête et ne s’appuie que sur la réponse de la CNCCFP. Mais, problème majeur, cette commission n’a pas les moyens ».

En outre, François Molins a évoqué les enquêtes en cours concernant les campagnes de Jean-Luc Mélenchon et d’Emmanuel Macron.

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.