Vendredi 11 octobre, le parquet de Nanterre (Hauts-de-Seine) a annoncé la mise en examen du député Thierry Solère (La République en marche, LRM) dans une affaire de fraude.

Ce proche d’Édouard Philippe, le premier ministre actuel, est poursuivi pour fraude fiscale, détournement de fonds publics par personne dépositaire de l’autorité publique, recel de violation de secret professionnel, trafic d’influence passif, recel d’abus de confiance, recel d’abus de bien sociaux, ainsi que financement illicite de campagnes électorales.

Ces accusations concernent la période de 2003 à 2017.

Aussi, il a été placé sous le statut de témoin assisté au motif de manquements aux obligations déclaratives à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).

Avant cette lourde mise en examen, pas moins de cinq jours d’auditions ont été nécessaires.

À la suite de cette annonce du parquet, le groupe « Libres, Républicains, Indépendants » (LRI) a déclaré « prendre acte » de la décision des juges de Nanterre, ainsi que la suspension de M. Solère, « sans présager de l’issue de la procédure ».

En 2018, le parquet avait rédigé une demande de levée d’immunité contre le député Thierry Solère, accusé « de s’être servi de son influence en tant qu’élu local et national pour aider ses sociétés clientes à obtenir des contrats publics ou un agrément des pouvoirs publics ».

Cette mise en examen fait suite à la plainte déposée par Bercy en septembre 2016 pour des revenus non-déclarés entre 2010 et 2013 par le député de Boulogne.

Après quelques mois, l’enquête avait été élargie à des soupçons sur l’attribution de marchés publics à des sociétés « amies » de M. Solère.

Il est également question de crédits bancaires pour des opérations immobilières pour l’achat puis la revente de plusieurs biens.

Dans la soirée de vendredi, l’accusé a déclaré à la sortie du palais de justice : « je conteste formellement l’intégrité des accusations », avant d’ajouter « cette affaire est délirante », « enfin, au bout de trois ans, je vais pouvoir en faire la démonstration ».

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.