Lise Thibault, l’ex-lieutenante-gouverneure du Québec, ne bénéficiera pas de l’immunité royale et devra subir un procès pour de multiples chefs d’accusation.

Lise Thibault a été déboutée une seconde fois : la Cour supérieure avait déjà refusé de lui accorder l’immunité royale le 27 août dernier; mercredi, la Cour d’appel a à son tour rejeté sa demande en arrêt de procédures malgré l’immunité que la Reine confère à ses représentants.

Depuis 2009, l’ancienne lieutenante-gouverneure du Québec doit répondre à six chefs d’accusation  parmi lesquels fraude, mensonge, abus de confiance et utilisation de faux documents pour les frais de ses voyages, réceptions ou déplacements.

L’ex représentante de la Reine n’était pas présente au palais de justice mais plaide non-coupable. Elle nie avoir effectué des dépenses excessives ni même s'être livrée à des actes de malversations.

Le tribunal fixera la date de son procès le 4 mars prochain.