Vendredi 5 octobre, le tribunal de Séoul a condamné l’ancien président de Corée du Sud Lee Myung-bak à une peine de quinze années de prison pour corruption.

En outre, il devra s’acquitter d’une amende d’un montant de 13 milliards de wons, l’équivalent de 10 millions d’euros.

Il s’agit de la quatrième condamnation d’un dirigeant de Corée du Sud, à l’issue de son mandat.

Dans cette affaire, Lee Myung-bak était poursuivi pour seize chefs d’accusation, dont détournement de fonds, corruption ou encore abus de pouvoir.

Le parquet avait requis une peine de vingt ans d’emprisonnement à l’encontre de l’ancien président.

Le juge avait d’ailleurs prévenu qu’une « lourde peine pour l’accusé était inévitable » face aux faits qui lui étaient reprochés.

Pendant la période de 2008 à 2013, alors qu’il était à la tête de son pays, Lee Myung-bak a été reconnu coupable d’avoir perçu 11 milliards de wons de la part de plusieurs conglomérats, mais aussi du NIS, le service national de renseignements.

La justice lui reproche aussi la création d’une caisse noire pour la société DAS, qu’il a fondée en 1987 et dont son frère apparait comme le principal actionnaire.

Ce système occulte aurait permis de faire transiter une trentaine de millions de wons.

L’ex-président de la Corée du Sud a aussi été sanctionné pour son implication dans l’affaire Samsung, un dossier traité par la justice des États-Unis.

L’absence de Mr Lee pour l’énoncé du verdict avait été justifiée la veille par ses avocats, qui ont fait part de sa santé déclinante mais aussi de ses craintes pour sa sécurité.

La diffusion en direct de ce verdict à la télévision « porterait atteinte à la réputation du pays et à l’harmonie au sein de la population », toujours selon ses défenseurs.

Après le scandale du « Choigate », qui avait provoqué la destitution et la condamnation de l’ex-présidente Mme Park à une peine de vingt-cinq ans de prison, c’est au tour de l’ex-président Mr Lee d’aller en prison.

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.