Le ministre du redressement productif Arnaud Montebourg a été condamné pour « atteinte à la présomption d’innocence » pour des propos tenus à l’encontre de Jean-Noël Guérini en mars dernier.

M. Montebourg avait déclaré, dans une interview du journal La Provence, que l’affaire de corruption concernant Alexandre Guérini, frère du président des Bouches-du-Rhône, n’avait pu être mise en place sans la « complicité » de ce dernier, « complicité que révèlent de nombreuses pièces versées à la justice et à Martine Aubry ».

Suite à ces déclarations, Jean-Noël Guérini avait porté plainte. A l’époque il n’était pas encore inquiété dans cette affaire ; il le sera six mois après. Dans le cadre de cette plainte en diffamation la 17ème chambre civile du tribunal de Paris a tranché.

M. Montebourg a donc été condamné pour « atteinte à la présomption d’innocence » et devra verser 2.000€ en guise de remboursement du préjudice moral et 3.000€ pour les frais de justice au président des Bouches-du-Rhône.

Arnaud Montebourg a déclaré qu’il ne fera pas appel de cette décision. Au contraire, il se sent « honoré » de cette condamnation. Interrogés sur le sujet, le président de la République et le Premier ministre ont salué ce verdict mais aucun des deux n’estime nécessaire une démission du ministre du Redressement Productif.