Vendredi 30 août, le parquet de Marseille (Bouches-du-Rhône) a annoncé l’arrestation de cinq individus dans le cadre de la fusillade d’Ollioules, qui a fait trois morts le 28 juillet dernier.

Ces suspects sont impliqués à « des degrés divers » dans cette fusillade, dont une balle perdue a coûté la vie à une touriste et blessé le mari de cette dernière.

Xavier Tarabeux, le procureur de la République de la cité phocéenne, a expliqué que l’un des suspects est poursuivi pour « homicides volontaires avec préméditation en bande organisée, tentative d’homicide volontaire avec préméditation en bande organisée et association de malfaiteurs en vue de la commission de crimes ».

Le placement en détention provisoire a été requis à son encontre par le parquet.

Au cours de cette fusillade d’Ollioules, une femme de 58 ans a perdu la vie après avoir été atteinte par une balle perdue.

Les faits se sont déroulés dans une station de lavages automobiles dans la commune, deux hommes âgés de 29 et 30 ans ont également été tués.

Dans le communiqué du parquet, il est précisé que les enquêteurs ont « rapidement pu déterminer que ce règlement de compte meurtrier s’inscrivait dans le contexte d’un conflit entre trafiquants varois de stupéfiants ».

Les deux hommes tués dans la fusillade d’Ollioules étaient défavorablement connus des services de police et de justice, ils avaient déjà été condamnés « à plusieurs reprises », selon une précision du procureur de la République de Toulon.

Mardi dernier, « neuf personnes impliquées à des degrés divers par les éléments de d’enquête, dont l’un des auteurs présumés » avaient été appréhendées par l’antenne de la police judiciaire de Toulon (Var).

Cinq d’entre elles ont été présentées à un magistrat vendredi afin de signifier leur mise en examen.

Quatre individus ont tout de même été relâchés.

Au cours de l’enquête, une importante quantité de résine de cannabis, vingt kilos, a été découverte au cours d’une perquisition.

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.