Vendredi 16 août, la gendarmerie nationale a annoncé l’arrestation à Perpignan d’un individu soupçonné d’être à l’origine de douze incendies pour la période de mai à août, dans le département des Pyrénées-Orientales.

A la suite de son arrestation, le jeune homme de 20 ans, qui a reconnu son implication dans les faits en question, a été écroué.

Au cours de la perquisition menée à son domicile, les enquêteurs ont mis la main sur un pulvérisateur qui a contenu des hydrocarbures et des produits inflammables, selon le communiqué de la gendarmerie.

Depuis le 31 mai jusqu’au 14 août, le jeune suspect est impliqué dans douze incendies volontaires entre les communes de Saintes-Maries-de-la-Mer et Torreilles, situées sur la côte, au nord de Perpignan.

Le nombre important de départs de feu en juillet dernier dans le secteur avait mis la puce à l’oreille des gendarmes.

Le dernier incendie avait ravagé une vingtaine d’hectares, détruisant du matériel agricole ainsi qu’une caravane, en plus des dégâts sur la végétation.

Il a fallu mobiliser une centaine de pompiers pour arriver à en venir à bout.

Conducteur d’un deux-roues, le suspect avait été repéré à proximité des lieux des deux derniers incendies par les soldats du feu, qui ont donné son signalement et permis son identification.

Depuis le début de l’été, pas moins de 133 enquêtes ont été confiées aux enquêteurs de la gendarmerie pour des incendies, volontaires ou non, sur le territoire national.

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.