Dimanche 9 février, Nicolas Jacquet, le procureur de la République de Lyon, a annoncé le placement en détention provisoire en Tunisie du suspect d’un incendie meurtrier survenu en février 2019.

Le procureur a déclaré que l’homme de nationalité tunisienne « a été interpellé le 19 juillet 2019 dans le cadre d’une information judiciaire ouverte en Tunisie sur dénonciation des autorités judiciaires françaises ».

Cet incendie avait suivi une explosion dans une boulangerie située dans le quartier populaire du 8èmearrondissement lyonnais.

L’incendie meurtrier s’était propagé aux étages supérieurs, atteignant les habitations.

Une fillette et sa mère enceinte avaient péri dans les flammes, tandis que deux autres habitants avaient été blessés.

Le procureur de la République a précisé que ce suspect avait été rapidement identifié comme étant « l’auteur de l’incendie de la boulangerie ».

Il était visé par un mandat d’arrêt international émis par la France.

Il a également précisé : « le juge d’instruction et un magistrat du parquet de Lyon se sont rendus en décembre en Tunisie pour procéder à son interrogatoire dans le cadre d’une commission rogatoire internationale ».

Ces investigations, menées par la police judiciaire lyonnaise, avaient mis en avant l’origine criminelle de ce drame.

Il pourrait s’agir d’une tentative d’escroquerie à l’assurance mise en place par les deux associés en charge de la boulangerie.

En juillet, les deux individus ont été mis en examen et placés en détention provisoire, selon les précisions du magistrat.

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.