Big Tech : Google dans le viseur de la justice américaine

Mardi 20 octobre, une source judiciaire a annoncé à l’Agence France-Presse (AFP) des poursuites en justice à l’encontre du géant des “Big tech” Google au motif d’abus de position dominante.

En effet, la justice outre-Atlantique s’apprête à engager une procédure judiciaire contre la firme spécialisée dans les moteurs de recherche pour atteinte au droit de la concurrence, dans le but de préserver son monopole dans le domaine de la recherche et des annonces publicitaires en ligne, selon cette source proche du dossier.

Cette information a été reprise dans différents médias et agences telles que l’Associated Press, Reuters, Wall Street Journal ou encore le New York Times.

Ainsi, une plainte devrait très prochainement être déposée auprès d’un tribunal fédéral de Washington, la capitale des États-Unis.

Cependant, ni la firme Google, ni le bureau du ministère de la justice n’ont souhaité répondre aux questions de l’AFP.

Déjà en 2019, une enquête avait été ouverte par la Federal Trade Commission, organe fédéral de contrôle de la concurrence, à l’encontre des GAFA (Google, Amazon, Facebook et Apple) pour des soupçons de pratiques anticoncurrentielles afin de maintenir leurs leaderships respectifs.

Début octobre, le sous-comité antitrust de la Chambre des représentants a remis un rapport de plus de quatre-cent pages : « ces géants qui étaient autrefois des petites start-up, remettant en question le statu quo, sont devenues le genre de monopoles que nous n’avions pas vus depuis l’ères des barons du pétrole et des magnats des chemins de fer ».

Ces Big Tech font l’objet de plusieurs procédures dirigées par des commissions parlementaires, des agences fédérales, mais aussi par les procureurs de tous les États du pays.

Sur le vieux continent, Google avait été condamné en 2018 à une amende de 4,3 milliards d’euros par les autorités européennes de la concurrence.

Le montant important de cette amende était justifié par des pratiques déloyales concernant l’écosystème Android.

Le républicain Josh Hawley, sénateur de l’État du Missouri, a exprimé son contentement suite à l’annonce de ces poursuites judiciaires contre Google, évoquant le « procès pour abus de position dominante le plus important en une génération ».

 SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.