Vendredi 8 mars, l’acteur vedette de la série américaine « Empire », Jussie Smollett, a été arrêté dans le cadre de l’affaire de l’agression dont il dit avoir été victime en janvier.

La justice de Chicago (État de l’Illinois) soupçonne l’homme de 36 ans d’avoir simulé une attaque à caractère homophobe et raciste, d’après plusieurs médias outre-Atlantique.

L’artiste, ouvertement homosexuel et issu de la communauté afro-américaine, est déjà inculpé au motif de dépôt de fausse plainte.

En effet, l’acteur a été déféré fin février au tribunal de Chicago, avant d’être libéré sous caution.

Les autorités judiciaires n’ont pas évoqué les seize nouveaux chefs d’inculpation reproché à Jussie Smollett.

Eddie Johnson, le chef de la police de Chicago, a regretté que l’accusé exploite « la douleur et la colère du racisme pour promouvoir sa carrière », avant d’ajouter que « les fausses plaintes causent des dégâts réels ».

Jussie Smollett avait déposé une plainte en janvier suite à une agression.

En plus des coups, les deux assaillants, visage masqué, auraient proféré des « insultes racistes et homophobes » à son égard.

Cette version a rapidement été mise en doute par les forces de l’ordre.

Les enquêteurs ont retrouvé les auteurs de l’agression, Abel et Oda Osundairo, deux frères que le chanteur aurait payé 3 500 dollars pour mettre en scène l’attaque.

Jussie Smollett aurait mis en place ce plan douteux pour accélérer sa carrière.

Ce fait divers avait provoqué une vague de soutien de nombreuses personnalités à la victime présumée.

La remise en cause de la véracité de cette agression lui a également valu d’être écarté de la série Empire pour les derniers épisodes de la saison en cours, à voir quelles seront les conséquences si le canular est avéré par la justice.

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.