Selon une information du Monde en date du 11 septembre, le parquet de Draguignan dans le Var, a fait appel de la remise en liberté sous contrôle judiciaire de Saad Lamjarred, le célèbre chanteur marocain a été mis en examen au motif de viol.

Interjeté la semaine dernière, l’appel « tend à demander à la cour d’appel de prononcer une mesure de détention provisoire, au moins pendant de début de l’instruction, en lieu et place du simple contrôle judiciaire avec cautionnement qui avait été prononcé par le juge des libertés et de la détention », d’après les explications du parquet.

Cet appel devait être examiné mardi 11 septembre par la cour d’appel d’Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône).

Saad Lamjarred a été mis en examen le 28 août suite à une plainte déposée pour viol. Il avait été arrêté le 26 août à Saint-Tropez.

Toutefois, le juge des libertés et de la détention a placé l’artiste sous contrôle judiciaire strict, avec interdiction de communiquer avec la victime présumée et les témoins, interdiction de quitter le territoire national et remise du passeport aux autorités.

A l’automne 2016, le chanteur avait déjà été écroué pour « violences volontaires aggravées » et « viol aggravé » à Paris.

Libéré en avril 2017 sous contrôle judiciaire avec le port du bracelet électronique par la cour d’appel de Paris, Mohammed VI, l’actuel roi du Maroc, avait déclaré prendre en charge les frais de justice de Saad Lamjarred.

Seulement, le chanteur avait déjà été accusé en 2015 par une Franco-Marocaine pour les mêmes motifs, tout comme aux États-Unis en 2010, où il avait mis en cause dans un dossier qui a été classé depuis.

Malgré ces déboires judiciaires, la star jouie d’une notoriété importante dans le royaume. Ses chansons sont visionnées des millions de fois sur Youtube et les médias marocains diffusent largement ses productions.

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.