Mercrerdi 20 novembre, le tribunal correctionnel de Paris a condamné Anne-Diana Clain à une peine de neuf ans de prison.

La sœur ainée des terroristes Jean-Michel et Fabien Clain a été reconnue coupable d’association de malfaiteurs à visée terroriste.

Cette peine de prison est assortie d’une période de sûreté des deux tiers ainsi que d’un suivi socio-judiciaire d’une durée de trois ans.

Mohamed Amri, son mari, a également été condamné pour le même motif qu’Anne-Diana Clain.

De nationalité tunisienne, l’homme de 58 ans a écopé d’une peine de dix ans de prison, dont une période de sûreté des deux tiers, ainsi qu’une interdiction définitive du territoire français.

Pour ce délit, la procureure avait requis une peine de dix ans de prison à l’encontre des deux époux.

En août 2015, Anne-Diana Clain avait quitté la France avec son mari et ses enfants, tous mineurs, pour rejoindre la Syrie, où étaient déjà établis ses frères.

Les deux hommes, morts en début d’année, étaient très impliqués dans l’organisation terroriste État islamique (EI).

En juillet 2016, le couple et les quatre enfants ont été interceptés à la frontière turco-syrienne.

Les autorités turques les avaient expulsés vers la France au mois de septembre de la même année, où ils ont été placés en détention depuis.

Isabelle Prévost-Desprez, la présidente du tribunal parisien, a évoqué un « acharnement à vouloir passer en Syrie », mais « ce projet a échoué contre votre volonté, jamais vous n’y avez renoncé volontairement ».

La présidente a également dénoncé des faits « d’une extrême gravité », « vous avez entraîné vos enfants dans ce périple mortifère jusqu’à votre interpellation en Turquie à la frontière syrienne ».

Les avocats d’Anne-Diana Clain, Xavier Nogueras et Martin Desrues, ont regretté un jugement qui « ne tient pas compte de l’évolution de Mme Clain ».

Ils ont annoncé leur intention de faire appel.

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.