Mardi 10 décembre, la justice a ordonné le renvoi devant la cour d’assises de dix personnes dans le cadre du projet d’attentat de Villejuif (Val-de-Marne) en 2015, selon l’Agence France-Presse (AFP), qui a pu consulter l’ordonnance signée des trois juges d’instruction antiterroristes.

Parmi les mis en cause, l’étudiant algérien Sid Ahmed Ghlam est poursuivi pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle », mais aussi pour « assassinat et tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste ».

En outre le projet d’attentat de Villejuif, il est accusé du meurtre d’une jeune femme de 32 ans, Aurélie Châtelain.

Cette professeure de fitness a été tuée par l’accusé dans un parking alors que ce dernier préparait un attentat.

Il avait finalement renoncé à mener à bien son projet morbide après s’être accidentellement tiré une balle dans la jambe, après le meurtre de la jeune femme.

Toujours selon l’AFP, parmi les neuf autres protagonistes figurent deux accusés présumés morts dans la zone irako-syrienne.

Les dix protagonistes devraient être jugés en 2020.

En avril 2015, Sid Ahmed Ghlam, 23 ans, avait renoncé à son projet d’attentat dans une église de Villejuif après s’être blessé par balle à la cuisse.

L’entourage de la victime « attend le procès avec impatience. Ce sera une nouvelle page douloureuse, mais il faut en passer par là », a déclaré Antoine Casubolo-Ferro, l’avocat de la famille d’Aurélia Châtelain.

L’accusé réfute ces accusations, « nous établirons que M. Sid Ahmed Ghlam n’est pas à l’origine de la mort de Mme Aurélie Châtelain et qu’il a tout fait pour éviter un massacre dans l’église de Villejuif », ont expliqué les avocats du prévenu.

Cependant, il a reconnu auprès des enquêteurs avoir tenu un rôle auprès de l’organisation terroriste État islamique (EI), qui l’avait chargé de repérer « une bonne église avec du monde ».

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.