Dimanche 30 août, Florence Parly, la ministre des armées, a déclaré avoir saisi la justice à l’encontre d’un officier français accusé d’espionnage.

Invitée de l’émission radio « Le grand Rendez-vous » sur Europe 1, la ministre a annoncé : « ce que je peux confirmer, c’est qu’un officier supérieur est sous le coup d’une procédure judiciaire pour atteinte à la sécurité ».

Cependant, Florence Parly n’a pas donné plus de détail sur l’affaire.

Une source judiciaire a expliqué à l’Agence France-Presse (AFP) que l’officier est poursuivi pour « intelligence avec une puissance étrangère portant atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation ».

Selon l’AFP, l’individu est aussi accusé de « collecte d’informations portant atteinte aux intérêts fondamentaux de la nation en vue de les livrer à une puissance étrangère », « compromission du secret de la défense nationale par une personne dépositaire de ce secret » et « livraison d’informations à une puissance étrangère ».

Il est question de soupçons de documents très sensibles transmis aux services secrets russes, selon Europe 1.

La radio précise que la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) s’est chargée de l’arrestation du suspect alors que ce dernier était sur le point de regagner l’Italie après des congés passés sur le territoire national.

Mis en examen et écroué, l’officier a été placé en détention provisoire dans la prison parisienne de la Santé, toujours selon Europe 1.

Pour sa part, le ministère des armées a évoqué un « officier supérieur en poste à l’étranger » poursuivi « pour des faits de nature à causer de graves failles de sécurité », sans donner plus de précisions.

Florence Parly a relevé : « nous avons pris toutes les mesures de sauvegarde qui étaient nécessaires et maintenant il faut que la justice puisse faire son travail dans le respect du secret de l’instruction », « c’est la France qui a pris l’initiative de cette procédure judiciaire ».

Les affaires d’espionnage mettant en cause des militaires ne sont pas fréquentes en France.

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.