Jeudi 26 septembre, le patron de la police judiciaire de Versailles (Yvelines) Franck Douchy a été nommé chargé de mission auprès de la direction centrale de la police judiciaire, selon une information du Monde.

Cette mutation, qui n’est officiellement pas une sanction, intervient alors que le cadre de la PJ est mis en cause dans une affaire de gestion d’indicateur.

Une information judiciaire est ouverte pour des faits supposés ayant eu lieu en 2016 et 2017.

Le procureur de la République de Rennes, où le dossier a été dépaysé, a précisé les chefs de violation du secret de l’instruction, destruction de documents ainsi que corruption passive et active.

L’Inspection générale de la police nationale (IGPN) est en charge de mener les investigations, et a notamment ouvert une enquête administrative.

Au début de l’année 2019, les locaux de la prestigieuse unité de Versailles ont été perquisitionnés, une opération qui avait déclenché de vives réactions au sein de l’institution.

Reconnu par ses pairs pour ses qualités de policier, Franck Douchy s’était notamment illustré dans la traque du braqueur Redouane FaÏd, qui avait réussi à s’échapper de prison en 2018.

À propos de cette mutation, une source proche du dossier l’a justifiée « dans l’intérêt du service », mais aussi « pour ne pas créer de confusion avec l’enquête en cours ».

Cependant, aucune mise en examen n’a été prononcée pour le moment dans ce dossier, la police appelle à la prudence pour cette enquête, les accusations provenant d’un indicateur pas complètement fiable.

Au cours des derniers mois, Jérôme Bonet, le nouveau directeur central de la police judiciaire, a interdit aux gradés de gérer les indicateurs directement dans une note interne révélée par Le Parisien.
SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.