Jeudi 21 mai, la police de l’État de Géorgie (États-Unis) a annoncé l’arrestation de William Bryan, l’auteur de la vidéo de la mort d’Ahmaud Arbery.

Selon le communiqué des autorités, le suspect, âgé de 50 ans, a été inculpé au motif de meurtre et placé en détention.

Il s’agit de la troisième interpellation effectuée dans le cadre de l’affaire du meurtre d’Ahmaud Arbery.

Le 23 février dernier, l’homme âgé de 25 ans a été tué au bord d’une route de Brunswick. La police locale n’avait pas la moindre piste avant la diffusion d’une vidéo au début du mois de mai.

Cette vidéo montre le jeune homme noir qui fait de la course à pied, il contourne un véhicule blanc, puis est arrêté par un individu qui le saisit, des coups de feu retentissent et la victime est retrouvée morte sur place.

Cette vidéo est devenue virale sur les réseaux sociaux, et a ému de nombreuses personnalités telles que Zoë Kravitz ou Lebron James, même le président Trump a qualifié les images de « très dérangeantes ».

Après la diffusion de cette vidéo, la police de Brunswick a été dessaisie de cette affaire, au profit des enquêteurs d’État.

En seulement 48 heures, deux suspects qui figurent sur la vidéo avaient été arrêtés et inculpés.

Il s’agit de Travis McMichael, âgé de 34 ans, et de son père Gregory, 64 ans.

Ce dernier est un ancien policier à la retraite, il officiait en tant qu’enquêteur auprès du bureau du procureur local.

L’ancien policier avait tenté de justifier ce meurtre en évoquant un éventuel cambrioleur en fuite.

La famille d’Ahmaud Arbery a expliqué que la victime était partie faire un jogging. Selon ses proches, le jeune homme a été victime d’un crime raciste que la police et la justice locale auraient cherché à étouffer.

En outre, la police d’État enquête sur les investigations menées par la police locale sur l’enquête initiale.

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.