Ryssen a été incarcéré pour 18 mois pour antisémitisme

Vendredi 18 septembre, Ryssen a été incarcéré pour antisémitisme et négationnisme après plusieurs condamnations, selon une information du parquet de Paris en date du dimanche 20.

Ce militant d’extrême droite, a écopé de plusieurs condamnations au cours des derniers mois, il est régulièrement convoqué par la justice pour ses prises de paroles et son point de vu antisémite.

Jeudi 17 septembre, Ryssen, de son vrai nom Hervé Lalin, avait été convoqué par la police judiciaire.

Selon le parquet de Paris, il a été ensuite présenté à un magistrat qui a ordonné l’exécution de plusieurs peines prononcées depuis 2017.

En effet, au mois de janvier 2020, Ryssen avait été condamné une nouvelle fois par la 17ème chambre correctionnelle du tribunal de Paris, spécialisée dans les délits de presse.

Reconnu coupable de diffamation et injures à caractère antisémite ainsi que de provocation à la haine contre les juifs, l’individu a écopé d’une peine de huit mois de prison assortie d’une amende d’un montant de 5 000 euros.

Cette condamnation faisait suite à la sortie de son livre « L’Antisémitisme sans complexe ni tabou. Plaidoyer pour la liberté d’expression », paru en 2018.

En 2018, Ryssen est condamné par ce même tribunal à une peine d’une année de prison à la suite d’une vidéo contenant des propos antisémites qu’il avait diffusée sur Youtube.

Encore une fois, le titre de cette vidéo ne laisse aucune place au doute : “Les juifs, l’inceste et l’hystérie”.

Cette condamnation à un an de prison correspond à la peine maximale prévue par la loi pour ce délit.

L’année précédente, encore ce tribunal le condamnait pour des messages antisémites diffusés sur les réseaux sociaux.

Pour ces trois condamnations, Ryssen devra purger 17 mois de prison.

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.