Mardi 22 octobre, des perquisitions ont été menées au domicile et au bureau de la maire du 7èmearrondissement de la capitale, Rachida Dati, selon une information de L’Express et confirmée de source judiciaire.

L’élue Les Républicains (LR) est mise en cause dans le cadre de l’enquête relative aux contrats de conseil établis avec une filiale de Renault-Nissan.

Le 31 mai dernier, le parquet national financier (PNF) avait ouvert une enquête en parallèle de l’affaire Carlos Ghosn.

Par la suite, trois juges d’instruction ont repris le dossier ouvert pour « corruption » et « abus de biens sociaux ».

Il est question prestations de la part de Rachida Dati et d’Alain Bauer, le criminologue médiatique, pour RNBV, la filiale néerlandaise du groupe Renault-Nissan.

Les faits remontent à la période de la présidence du groupe franco-japonais par Carlos Ghosn.

L’origine de cette affaire est une plainte déposée le 17 avril dernier par une actionnaire du constructeur automobile français.

Cette plainte vise Rachida Dati, Alain Bauer, Carlos Ghosn et son épouse.

L’avocat de la plaignante, Me Jean-Paul Baduel, a évoqué des « soupçons » sur « l’usage inconsidéré des fonds de Renault » par Carlos Ghosn, « les contrats sont douteux de par leurs montants, effectués au profit d’une filiale n’ayant aucun salarié ».

Une source judiciaire a affirmé à l’Agence France-Presse (AFP) que Rachida Dati aurait perçu 900 000 euros pour son travail d’avocate, de la période de 2010 à 2012.

Alain Bauer aurait perçu un million d’euros pour son travail de consultant entre 2012 et 2016, selon la même source.

Toutefois, les deux mis en cause se défendent de toute irrégularité commise dans le cadre de ces contrats.

En réponse à l’article paru dans L’Express mi-octobre, les avocats de Rachida Dati, Mes Hervé Lehman et Olivier Pardo, ont dénoncé un « amalgame scandaleux » ainsi qu’une « tentative de déstabilisation », « à quelques jours de la décision » concernant l’investiture de la maire du 7èmearrondissement de Paris, « l’intention de nuire est particulièrement évidente ».

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.