Vendredi 24 janvier, le tribunal turc de Balikesir, une ville située au sud de la capitale, a acquitté le mathématicien Tuna Altinel.

Le maître de conférence à l’Université Claude-Bernard-Lyon 1 était poursuivi au motif de « terrorisme » dans un premier temps, avant une requalification pour « propagande ».

Cette information a été divulguée par Evren Altinel, la sœur de l’enseignant, à l’Agence France-Presse (AFP).

Arrivé en avril 2019 pour rendre visite à sa famille et ses proches en Turquie, Tuna Altinel a été arrêté au mois de mai dernier.

La justice turque l’accusait de faire partie d’une « organisation terroriste », il a été immédiatement écroué après son arrestation.

Avant l’abandon de ce chef d’accusation, l’accusé a fait 81 jours de détention et son passeport lui a été confisqué.

Pour confisquer un passeport, la loi exige une décision de justice, ce qui n’avait pas été le cas dans ce dossier.

Avec cet acquittement, il devrait pouvoir récupérer le précieux sésame et rentrer en France où ses étudiants l’attendent.

Le mathématicien s’est rendu coupable, aux yeux des autorités turques, de s’être rendu à la réunion d’une amicale kurde de France à Villeurbanne, près de Lyon, en février 2019.

Pendant cette réunion, il a été question des tensions entre Ankara et les rebelles kurdes du Parti des travailleurs (PKK).

Depuis cinq ans, les combats ont repris entre les forces de sécurité du pays et certains partisans Kurdes.

De nombreux civils sont morts et les autorités essuient de vives critiques émanant de la scène internationale concernant la gestion de cette crise grave.

Meriç Eyüboglu, l’avocate de Tuna Altinel, a déclaré face au tribunal qu’il n’y avait « aucun élément incriminant » son client.

Selon elle, les faits en question « relevaient de la liberté d’expression ».

Depuis la tentative avortée de coup d’État en juillet 2016, la Turquie connait une dérive autoritaire sans précédent.

Des purges massives ont été effectuées dans plusieurs secteurs tels que l’enseignement, et notamment dans les universités turques.

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.