Mercredi 9 octobre, le tribunal correctionnel d’Agen (Lot-et-Garonne) a condamné l’ex-élue affiliée au parti d’extrême droite le Rassemblement national (RN) Catherine Lesné.

L’ancienne conseillère municipale d’Agen était poursuivie pour des propos négationnistes tenus sur les réseaux sociaux.

Elle a été condamnée à une peine de deux mois de prison avec sursis, assortie d’une période de cinq ans d’inéligibilité.

Catherine Lesné a dû comparaître le 11 septembre dernier au tribunal au motif de contestation de l’existence de crime contre l’humanité, mais aussi pour provocation publique à la haine raciale par voie électronique.

Pour ces délits, le procureur avait requis une peine de quatre mois de prison avec sursis ainsi que trois années d’inéligibilité.

Le tribunal s’est montré plus ferme à l’égard de l’ancienne élue RN, qui devra en outre verser 5 000 euros de dommages aux antennes locales de la Licra et de la Maison des Potes, mais aussi 10 000 euros pour les Fédération nationales des Maisons des Potes et pour la Licra.

Ce jugement comprend une ordonnance de publication dans plusieurs titres de presse nationaux tels que Le Monde.

L’avocat des associations le lutte contre le racisme, Me Laurent Bruneau, a fait part d’une « très bonne décision », « c’est l’une des premières fois qu’on a la condamnation de quelqu’un qui a tenu de tels propos sur Facebook (…) Même quand on est en réseau privé, on ne peut pas tenir de tels propos négationnistes ».

En question, une publication en date de septembre 2018 sur les réseaux sociaux de Catherine Lesné.

L’ex-élue avait repris à son compte des propos de Jean-Marie Le Pen, ancien président du Front national, sur l’horreur des chambres à gaz pendant la seconde guerre mondiale, un « détail de l’histoire ».

Par la suite, Catherine Lesné avait tout de même présenté des excuses, démissionné et déménagé.

Au tribunal, elle avait évoqué « une maladresse d’expression ».

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.