Mercredi 9 septembre, la cour d’appel de Paris a condamné deux individus dans le cadre de l’affaire du « faux Jean-Yves Le Drian ».

Gilbert Chikli, âgé de 55 ans, a été condamné à une peine de dix ans de prison, au lieu de onze ans en première instance.

Tous deux n’étaient pas présents au tribunal mercredi.

La peine d’Anthony Lasarevitch, âgé de 36 ans, a été confirmée par la cour d’appel, soit sept ans de prison.

Ces deux condamnations sont assorties d’une période de sûreté des deux tiers.

Cette peine est assortie de dommages et intérêts fixés à 44 millions et 10,6 millions d’euros pour les victimes de l’escroquerie.

À ces dommages et intérêts, viennent s’ajouter 15 000 euros de frais de justice.

La cour a considéré les deux hommes comme étant les cerveaux de l’affaire du « faux Jean-Yves Le Drian ».

Cette escroquerie consistait à se faire passer pour l’ancien ministre de la défense Jean-Yves Le Drian.

L’usurpateur réclamait alors une aide pécuniaire, pour des opérations secrètes menées par l’État, en urgence à ses victimes, à qui il promettait un remboursement rapide.

Pour donner du crédit à ce discours rocambolesque, les escrocs utilisaient des faux documents, des faux mails, et allaient jusqu’à porter des masques en silicone.

Pendant la période de 2015 à 2017, de nombreuses riches personnalités et entreprises se sont faites bernées.

En tout, ils ont escroqué pas moins de 150 victimes.

Ainsi, des patrons des entreprises Vinci et Total, le Roi du Maroc, ou encore l’archevêque de Paris avaient été contactées par les escrocs.

Le chef spirituel des ismaéliens Aga Khan et Inan Kirac, un puissant homme d’affaires turc, avaient perdu plus de 50 millions d’euros.

Les deux prévenus, qui clamaient leur innocence, ont tout de même étaient condamnés en mars.

Ils avaient décidé de faire appel de ces condamnations, à l’instar du parquet.

SOURCE

RÉPONDRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.